Coprésident(e)s

Voici les coprésidents et coprésidentes du Congrès #WPG2016

Terry DuguidCoprésident du Congrès

Terry Duguid, Secrétaire parlementaire du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, est un leader communautaire qui est fier de son rôle dans plusieurs organismes locaux et de sa défense de l’environnement et de la santé publique. Il a été président de Sustainable Developments International et président de la Commission de protection de l’environnement du Manitoba. Terry a été membre du conseil municipal de Winnipeg de 1989 à 1995. En tant que conseiller municipal, il a négocié le premier programme d'infrastructures de la ville, et a agi en tant que pionnier en faisant adopter le « bac bleu » de recyclage et en instaurant le tout premier programme de conservation de l’eau.

Rebecca ChartrandCoprésidente du Congrès

Rebecca Chartrand est une enseignante primée, une travailleuse en développement communautaire accomplie, une conférencière universitaire et une écrivaine confirmée. Rebecca, qui est née et a grandi au Manitoba, est une chef de file en matière d’éducation et une championne du changement de la nation Anishinaabe Ikwe. Rebecca est fort reconnue pour son action innovatrice visant à améliorer l’éducation autochtone. Rebecca tire sa force de ses racines autochtones en ciblant l’importance de solides relations et du respect de toutes les cultures et origines, et elle a travaillé avec acharnement pour mettre en place et favoriser la représentation des peuples autochtones dans tous les aspects de la société. La question des femmes autochtones disparues et assassinées, des services à l’enfance et à la famille, de la sécurité alimentaire, de la pauvreté, de l’enseignement des traités, des pensionnats et les nombreuses autres questions qui touchent la sécurité et la protection de toutes les populations lui tiennent à cœur. Rebecca est fière d’appartenir à l’Équipe Trudeau et elle a été la candidate libérale dans Churchill-Keewatinook Aski en 2015.

Randy BoissonnaultCoprésident du Congrès (en ligne)

Randy Boissonnault est député d’Edmonton-Centre et secrétaire parlementaire du ministre du Patrimoine canadien. Avant d’être élu, Randy a été un entrepreneur prospère, un dirigeant communautaire et un philanthrope aguerri. Il a un excellent bilan en matière de direction d’entreprise, dans la fonction publique et le secteur sans but lucratif. Randy a découvert sa passion pour le leadership et la fonction publique à l’université de l’Alberta, où il a été président de l’association des étudiants. Depuis ses études à l’université d’Oxford comme boursier de la fondation Cecil Rhodes, Randy a été chargé de cours au campus Saint-Jean de l’université de l’Alberta, et il a travaillé comme journaliste et commentateur politique pour la CBC Radio-Canada et Les Affaires. Fier rotarien, Randy est reconnu depuis fort longtemps pour son travail caritatif, autant à Edmonton qu’à l’étranger. Il a fondé Literacy Without Borders, une ONG d’envergure internationale qui vise à promouvoir l’alphabétisation des enfants et des adultes dans les pays en développement ainsi qu’au Canada.

Mira AhmadCoprésidente du Congrès

Mira est fière d’être bénévole pour le Parti libéral du Canada depuis 2010 et elle prendra ce mois-ci ses fonctions de présidente des Jeunes libéraux du Canada (JLC). Tout en poursuivant ses études au collège John Abbott, Mira a créé le premier club des JLC sur le campus – la première organisation officielle des Jeunes libéraux dans l’ouest de Montréal – et elle a par la suite dirigé le club des JLC de l’Université Concordia. Après avoir été membre de l’exécutif des Jeunes libéraux du Canada (Québec) pendant plus d’une année, Mira en a été proclamée présidente en 2015. Mira a récemment occupé les fonctions de directrice de campagne lors de la candidature de Frank Baylis – aujourd’hui député de Pierrefonds-Dollard. Elle a également été parmi les premiers soutiens à la campagne de Rachel Bendayan dans Outremont, campagne au cours de laquelle son acharnement et son leadership comme directrice de campagne ont contribué à faire augmenter le vote libéral de 18 % face à l’ancien chef de l’Opposition Thomas Mulcair. Dans ses nouvelles fonctions de présidente des JLC, Mira s’engage à travailler avec tous les jeunes à travers le Canada et défendre des causes et des politiques progressistes en prévision de la campagne électorale de 2019.