Politiques

A-15

Création de petites entreprises pour les entrepreneures dans les régions rurales des Premières Nations, des Métis et des Inuits

Proposée par Commission libérale féminine nationale

ATTENDU QUE le travail autonome chez les femmes autochtones représente un peu plus de la moitié du travail autonome chez les hommes autochtones (37 % et 63 % respectivement);

ATTENDU QUE le fait de réaliser un tant soit peu d’études postsecondaires ou d’occuper un emploi à temps plein permet d’acquérir de l’autonomie en plus d’aider à réduire la pauvreté et la dépendance économique;

ATTENDU QUE le sondage sur le Programme de développement des entreprises autochtones relate que seulement 31 % du financement disponible grâce à Entreprise autochtone Canada (géré par Affaires indiennes et du Nord Canada) a été apporté aux femmes autochtones propriétaires d’entreprises;

ATTENDU QUE la lettre de mandat du ministre des Affaires indiennes et du Nord Canada fait obligation de promouvoir « le développement économique et la création d’emplois pour les peuples autochtones »;

ATTENDU QUE les entrepreneures peuvent tirer profit de la création d’un environnement propice à l’apprentissage par le biais de l’expérience des autres femmes et de leurs pairs masculins, au développement d’entreprises viables et à la consolidation de partenariats de mentorat;

IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada demande au gouvernement du Canada de créer un fonds compétitif d’occasions pour les petites entreprises gérées par des femmes (i) qui sera centré sur la prestation de capitaux de démarrage aux entrepreneures autochtones pour des propositions de petites entreprises qui comprendront des plans d’affaires professionnels et une possibilité d’emploi viable à temps complet pour au moins cinq employé(e)s, et (ii) dont le comité de juges sera composé de représentant(e)s et de sociétés de développement économique locaux(ales) provenant des bandes autochtones qui enregistrent déjà une réussite dans leur développement économique.